Ecologie et humanité


Ecologie et humanité



Au-delà de l’état, c’est chacun de nous par nos actions personnelles et citoyennes qui créons notre société.




Vivre l’équilibre entre nature, technologie, bien-être et humain.

Prendre l’initiative.

En lien avec les autres, devenir acteur
et créateur heureux et positif de notre société.



Je fais ce rêve d’une société où la surproduction, la surpublicité, la surconsommation pour montrer sa réussite ou combler un manque, seraient remplacées par le pouvoir d’échanger nos sentiments, le pouvoir de partager nos richesses et nos savoirs, le pouvoir de révéler nos dons et notre émerveillement…



… une éducation plus intuitive …
… une relation au travail plus équilibrée …
… une monnaie éthique …
… harmonie agriculture, alimentation, santé …



Je fais ce rêve d’une politique qui encourage les initiatives écologiques, équitables et solidaires… une politique qui tisse du sens et des relations saines avec d’autres sociétés et d’autres humains.



Alors on s’y met, je m’y mets ?

Tant de belles initiatives sont déjà en cours.


Ecologie et humanité - Philippe Rovere


EDUCATION



Une réponse à la cohésion, à la fluidité et au bien-être d’une société, c’est l’éducation.



En s’appuyant sur notre intelligence collective et citoyenne, je propose d’explorer cette expérience menée dans des classes maternelles par l’enseignante Céline Alvarez à Gennevilliers :

Des jeunes enfants en difficulté auparavant qui, avec ce nouveau système, savent très bien lire, écrire, compter avec joie et talent dès 5 ans.


« Les familles ont noté chez leur enfant une capacité nouvelle à se concentrer, une autonomie importante, des relations sociales apaisées, de l’autodiscipline, ainsi qu’une envie irrépressible de se rendre à l’école… »

Céline Alvarez


Voici le reportage sur la classe :
( Vers 2:10 – Emerveillé de voir comment ces enfants lisent avec plaisir et fluidité. )




Voir aussi un article sur un école américaine qui remplace les heures de colle par de la méditation et ça change tout :


education-meditation


Ecologie et humanité - Philippe Rovere


EXPERIENCES DEMOCRATIQUES



… consentement …
… assemblées citoyennes …
… gouvernance équilibrée…



A Saillans, pour les municipales, une liste citoyenne s’est présentée et a été élue, aujourd’hui elle travaille en coopération complète et ouverte avec les habitants. Et pour les prochaines municipales, d’autres villes et villages sont intéressés par ce principe.







____

Une autre expérience avec le mouvement MAVOIX pour faire élire des citoyens à l’assemblée nationale et établir un système de vote des lois par une consultation ouverte à tous sur internet. Je suis allé avec beaucoup de joie à quelqu-uns de leurs rendez-vous, c’est une très riche expérience :


experience-democratique-mavoix


Je vous invite à parcourir cet article du figaro très bien expliqué.


Ecologie et humanité - Philippe Rovere


TRAVAIL – ENTREPRENARIAT



– Sortir du toujours plus vite, du toujours plus fort, du matraquage publicitaire, de la compétition, sortir du profit monétaire à court terme sans logique durable et humaine pour aller vers de l’équilibré et du sensé.



Une entreprise d’enveloppe soucieuse de son impact et de ses méthodes de travail.



____

Un patron supprime des postes de management et de contrôle oppressants, redonne de la confiance et de la responsabilité aux ouvriers, répartit plus équitablement les bénéfices et embauche.


entreprise-libérée



– Toutes ces entreprises écologiques, sociales et solidaires, ajoutées au développement d’agriculture bio et de la permaculture sont créatrices d’activités et d’équilibre vital. (Voir la politique du bio à Albi)



REFLEXION SUR LE TRAVAIL ?



Qu’est-ce que l’on produit ?

– des objets et services gadgets qui nous bouffent notre temps, des aliments qui nous rendent malades, des techniques commerciales stressantes, ou bien du lien social, des objets et services utiles à notre équilibre, à notre véritable joie d’exister ?

Les gens travaillent parce qu’on les oblige à travailler ?

– Non, beaucoup de personnes, mécaniciens, ouvriers, jardiniers, conseillers, directeurs d’entreprise (dans le sens d’apporteurs d’une direction et d’impulsions positives), professeurs, boulangers, agriculteurs… beaucoup de personnes apprécient leurs métiers, et veulent et aiment travailler.


« Plus j’aime la vie, plus j’y trouve du sens, plus je me sens entouré d’êtres positifs, chaleureux, empathiques et plus j’aime vivre et trouver ma place dans la sociéte.»


Ecologie et humanité - Philippe Rovere


SANTE – MEDECINE



– Au revoir les antidépresseurs ?… Un être pleinement connecté à soi et épanoui tombe moins malade. Se transformer soi, transformer notre société, prendre conscience de ce que nous entreprenons, créons, construisons, le faire avec plus d’amour pour notre planète aura un impact super positif sur notre santé.

– En complément de notre savoir chirurgical, médical et laborantin actuel à préserver, nous ouvrir aussi aux pratiques naturelles (Yoga, acupuncture, hypnose, médidation, thérapie et soin avec les plantes…) qui participent à l’équilibre de nos êtres vivants dans leur globalité. Ces pratiques naturelles, une alimentation appropriée, un éveil plus grand à sa part de responsabilité dans son équilibre vital est source d’une grande satisfaction.


Ecologie et humanité - Philippe Rovere


ENERGIE



– Continuer d’investir dans la recherche et le développement des énergies renouvelables : solaire, éolien, géothermie, hydraulique et d’autres que nous ignorons encore…

– Et surtout, je le redis, peut-être apprendre à acheter moins, à consommer moins, partager, échanger, apprendre à apprécier, à savourer, à s’émerveiller, à aimer… Dans cette attitude de vie, il y a sûrement, sans manquer de rien, 30 à 40% d’économies d’énergies à réaliser… et puis sans aucun doute, il y a beaucoup de vérité et de joie intérieure à gagner.



« Depuis que j’achète moins d’objet, que je consomme moins, que je sors des apparences, j’ai plus de temps pour moi et pour un lien social plus vrai et plus épanouissant.»


Ecologie et humanité - Philippe Rovere


AGRICULTURE – ALIMENTATION



– Supprimer l’élevage intensif car ces animaux vivent dans des conditions absolument : dégueulasses et inhumaines. Retourner à des fermes plus petites, où les animaux ont une vie aussi digne que celle des humains.

– On peut aussi manger moins de viande, je connais plein de personnes végétariennes ou qui mangent peu de viande depuis des années et sont en pleine forme.



« Petite anecdote pour aller dans le sens contraire, je me souviens du témoignage d’une militante végétarienne qui, en visitant des fermes traditionnelles en Corse, en voyant la qualité de vie des animaux, en comprenant mieux leur rôle dans l’équilibre de la vie locale, s’est remise à manger de la viande. »



– Continuer de s’inspirer de l’agroécologie, de la permaculture, des circuits-courts, du bio, sortir du tout intensif, réduire considérablement ou totalement les traitements chimiques. On y gagnera en dépense de santé.




La richesse et l’intelligence de la permaculture :




– Ne pas non plus refuser d’accepter certains progrès technologiques ou biologiques que nous maîtrisons. Ceci est quand même ce qui fait notre particularité d’être humain : l’outil, la recherche, la création.



Un magnifique reportage sur la production du blé pour explorer les liens entre agriculture, recherche scientifique, santé, perte de sens ou au contraire prise de plaisir au travail.



Ecologie et humanité - Philippe Rovere


JUSTICE



– A court et moyen terme, sauf cas exceptionnel, axer le temps d’emprisonnement sur la thérapie, les médecines douces, l’éducation, le jardinage, les travaux d’intérêts généraux, le contact avec les animaux pour ne plus aller uniquement dans le sens de la punition mais aussi dans le sens de la réparation morale, affective et sociale.

– Donner de l’air à la justice pénale grâce à la médiation, à la conciliation. La conciliation agit en amont et grâce à une tierce personne professionnelle (médiateur, psychologue…), elle permet très souvent de transformer le conflit en dialogue et en compromis effectif.

– La cour pénale internationale (et ses juges, dont Valérie Cabanes) est en train de donner des statuts juridiques à certaines rivières, à certaines forêts et de reconnaître légalement leur Droit à la Vie. Face à des dirigeants d’état et des entreprises ravageuses de l’environnement, cela permet d’ouvrir des procès et d’obtenir des victoires ! De plus en plus de juges sont conscients des équilibres harmonieux et vitaux à préserver.


Ecologie et humanité - Philippe Rovere


HABITAT



– Isolation, isolation… Il y a souvent de 30 à 100 euros d’économie de chauffage à faire par mois.

– La colocation est toujours bienvenue.



« J’ai vécu une enrichissante expérience avec une dame de 99 ans très dynamique qui louait deux de ses chambres. Tout le monde y gagne ! »



– Continuer à développer la sympathie des chantiers participatifs, l’intelligence des éco-constructions, des habitats légers, des éco-villages mettant en symbiose nos acquis technologiques, sociaux et environnementaux, le tout en application viable et concrète.



Voir un reportage sur un ancien éco-village Findhorn ou lire un article sur un éco-village ReGen très moderne :


eco-village


Ecologie et humanité - Philippe Rovere


VILLE – VEGETALISATION



« Je rêve toujours que le centre commercial des halles à Paris devienne un magnifique lieu végétal, un lieu central ouvert à la rencontre, au jardinage, à la convivialité, avec des espaces de ressourcement, des ateliers de méditation, des zones musicales… à moins que nous préférions encore acheter une paire de chaussure, un énième produit de beauté, un énième pantalon… ça ne déborde pas déjà de nos armoires tout ça ? »



– Sortir du tout voiture, améliorer l’offre de transport en commun, répandre les espaces piétons et cyclables.

– Encourager donc les espaces collectifs mélangeant les âges, les joies, les curiosités, les heureuses rencontres, avec des plantes autour de nous…

– Quelques villages aujourd’hui, retrouvent vie grâce à des politiques locales favorisant le bio, les jardins partagés, l’entraide, les pédagogies plus intuitives… (Un village en Dordogne)


Ecologie et humanité - Philippe Rovere


RELATIONS INTER-CITOYENNES ET MONDIALES



– Etablir des partenariats plus sains et équitables avec les autres pays, les autres humains, les autres citoyens du monde. Nous y perdrons peut-être un peu de notre suprématie, mais nous y gagnerons tellement en lien, en respect, en connexion et en valeur humaine.



« De mon expérience, ce qui nous manque le plus, ce ne sont pas des aliments toujours plus variés, ce ne sont pas des vêtements, des objets… ce qui nous manque le plus, c’est le lien humain, celui d’être à être, vrai, chaleureux et épanouissant. »

____


Une vidéo bluffante où les ENFANTS nous disent vraiment ce qu’ils veulent pour noël :



« PRENONS LE TEMPS D’AIMER ET DE NOUS RELIER. »

__________

DES LIENS QUE J’APPRECIE


Colibri : Un mouvement lié à la terre, permaculture, habitat partagé, gouvernance partagée, écologie, lien, humain…
PositivR : Le journal des nouvelles encourageantes.
Ma Voix : Pour une assemblée nationale plus ouverte et plus citoyenne.
MakeSense : Des bénévoles au service des projets d’entreprise sociale et solidaire.
Agir Ensemble : Pour soumettre, discuter et voter des propositions de loi.
Blue Bees ou La Graine : Des plates-formes de financements participatifs.


et des milliers d’autres…

Coeur et courage.


__________



Partager le site :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •