Intuition, lien et soin

Les articles


Intuition, lien et soin : se relier au coeur ?




… lien, coopération, nature, méditation, ouverture du coeur, engagement, citoyen, société, spiritualité, poésie et humain …




Des articles, des pensées autour d’expériences de vie et d’histoires vécues, que je souhaite partager sur le chemin.


Intuition - Se relier au coeur - Philippe Rovere

Le chien qui entend ma détresse

Des crises d’angoisse, des spasmes, des suffocations, des pleurs pendant deux ou trois heures par jour… J’avais passé tant d’années à faire des choses qui n’étaient pas tout à fait moi, à suivre des rêves qui étaient plus ceux de mon père et de l’école que les miens, a être incapable de dire non, ou plutôt à être incapable de dire oui à moi-même, à ma propre façon d’être au monde, je m’étais tellement laissé éloigner de mon chemin, de ma source et de mon cœur, que j’en étais là : le cauchemar !
À cette époque j’habitais un corps de ferme où vivait un chien nommé Sultan. Il boitait. Il s’était fait écraser la patte par un camion de pompiers. Voilà six mois que j’habitais là, et à chaque fois que j’essayais de le caresser, c’était toujours la même histoire, au bout de trois secondes, il esquivait et s’éloignait de moi en boitant.
Et voilà, nous y sommes. Un jour, ma détresse devint insupportable. Même en me blottissant au fond de mon lit contre moi-même, je n’arrivais pas à me consoler. Mon âme toute entière criait son désarroi, luttait, hurlait. Je ne maîtrisais plus rien. Je suis sorti, me suis assis sur le muret en pierre qui donnait sur le jardin et la forêt… je pleurais, je tremblais, mon âme au-dedans se débattait, hurlait : « Au secours, au secours ! », et moi-même, entre deux sanglots, entre deux soubresauts, je me suis mis à appeler intérieurement de toutes mes forces, de toute ma détresse : « S’il vous plaît, je vous en supplie, que quelqu’un vienne m’aider. » … et je pleurais, je me sentais si seul, si malade, si détruit, si perdu…
C’est là que j’ai vu apparaître Sultan. Je ne sais pas de quel coin de la ferme il sortait, mais en boitant, lentement, il vint s’asseoir à mes côtés. Mon être, ma main se mirent à le caresser, et il se laissa faire. Cinq minutes, dix minutes peut-être, il ne bougea pas. Il offrait sa présence, je le sentais. Alors, entre deux hoquets, entre deux sanglots, tout le flot de mes émotions, de ma détresse se déversa. Je me mis à lui parler, à lui parler de tout ce qui pesait mon cœur. Ouf, j’avais enfin quelqu’un à qui me confier. Dix minutes que Sultan était là, qu’il se laissait caresser sans broncher, dix minutes que je lui racontais mes misères à voix haute, et je sentais qu’enfin, au fond de moi, les choses s’apaisaient. Quel soulagement ! Malgré tout, sur ma lancée, comme cérébralement, je continuais à lâcher quelques mots et quelques plaintes… Sultan, au fond de son cœur, sentit, tout comme moi d’ailleurs, qu’en vérité, mon être était apaisé et que son devoir était accompli. Alors immédiatement, il se leva et partit.
Il avait entendu l’appel au secours de mon âme, il était venu, il m’avait offert sa présence… et ce qu’il ne faisait jamais, il s’était laissé caresser. Il m’avait écouté. Ҫa allait mieux. Il était parti. Voilà ce qui me fait dire que tous les êtres sur cette planète sont en connexion ! Je m’étais toujours senti intuitif, mais là, cet événement m’apportait quelques certitudes. Cette rencontre venait de bouleverser ma façon de voir la vie.


Philippe Rovere
www.philipperovere.fr
Vie et Amour



Si ça vous dit, copiez ( du titre à Amour) et…


Intuition - Se relier au coeur - Philippe Rovere

Dépasser les blessures d’enfance

Quand nous partageons nos histoires de vie, c’est toujours une histoire différente, mais c’est presque toujours le même processus : dans notre enfance, dans notre adolescence (surtout pour les timides), alors que nous ne sommes pas en position de prendre la parole, de défendre notre point de vue, quelque chose dans notre entourage nous oppresse, nous fait peur, va à l’encontre de ce que nous vivons intérieurement. Que cela soit axé directement envers nous (cris, violences, angoisses, refoulement) ou que cela se passe envers l’un de nos frères, de nos sœurs, de nos parents, de nos grands-parents, de nos amis… un drame familiale, une tension, un déséquilibre, une émotion nous touchent et nous déstabilisent. Cela peut paraître anodin, mais si ce sentiment vécu est trop violent, ou s’il se répète, alors un schéma de vie négatif, une blessure s’incruste profondément dans notre être. Et quand nous grandissons, quand nous devenons adulte, dans nos relations avec les autres, c’est toujours ce schéma de vie négatif, ce très mauvais souvenir, cette blessure qui vient nous mettre des bâtons dans les roues, qui nous précipite dans des relations déséquilibrées, qui nous empêche d’aborder la vie avec confiance.
Heureusement, il est tout à fait possible de réactiver le trésor qui nous appartient, il est tout à fait possible, en se faisant aider par quelqu’un ou par soi-même, d’aller visiter ses lointains souvenirs, ses zones d’ombres et d’aller réconforter cet enfant intérieur blessé. Faire la part de ce qui nous appartient et de ce qui ne nous appartient pas, se reconnecter à sa source d’amour intime, laver son enfant intérieur de ses blessures, se réconcilier avec lui, avec nous, avec nos intuitions, nos sentiments. Notre adulte main dans la main avec notre enfant intérieur, se relier au vœu de notre âme, et de nouveau agir avec confiance dans la vie et le monde qui nous entoure.
Voilà, tout est dit si ce n’est que la clef de ce chemin de renouveau, c’est de se reconnecter à sa source d’amour intime et d’entendre, chaque jour, qu’elle est cette petite action concrète qu’elle nous invite à entreprendre : passer un coup de téléphone, s’inscrire dans une association, changer de métier, déménager à la campagne, emménager dans une grande ville, vivre en communauté, écrire une lettre, démarrer une formation, prendre du temps pour nous, pour nos proches, méditer, s’entourer d’amis et de relations avec qui nous partageons de vrais affinités, apprendre l’anglais, chanter le jazz, créer son entreprise, avoir le courage d’ouvrir ses blessures à quelqu’un et d’entreprendre un chemin de guérison, arrêter de fumer, se remettre à fumer, changer de régime alimentaire, prendre une année sabbatique, reprendre un travail, nettoyer l’appartement, devenir jardinier, partir une semaine en randonnée de groupe, aller marcher tranquillement dans un parc…
Que vous souffle votre source d’amour ? Quelle est la petite action d’aujourd’hui qui vous mettra sur votre chemin de vie ?


Philippe Rovere
www.philipperovere.fr
Vie et Amour



Si ça vous dit, copiez ( du titre à Amour) et…


Intuition - Se relier au coeur - Philippe Rovere

L’histoire des deux jardiniers

Il était une fois deux humains, homme ou femme, peu importe. Ils étaient voisins, avaient chacun une petite maison et, derrière la maison, un bout de terre à cultiver. L’un d’entre eux, chaque jour, tentait d’y faire pousser des légumes, des plantes, des arbres, des fruits… Il n’y connaissait pas grand chose, mais chaque jour il essayait, se trompait, tâtonnait, et, intuitivement, à force de pratiquer, au contact des choses, il apprenait. Son voisin, toujours à ses côtés, lui disait : « C’est pas comme ça qu’il faut faire », « Tu devrais faire comme ça », « Cela serait mieux ici », « Ah si seulement tu avais mis ça là », …
Et les jours passèrent, les mois, les années. L’humain ayant jardiné avait appris mille choses au contact de ses plantes et de la terre. Après des débuts difficiles, il possédait maintenant un beau jardin, qui donnait beaucoup de légumes et de fruits de toutes sortes… L’autre, ayant passé son temps sur le dos de son voisin, à le surveiller, à le critiquer, n’avait rien appris. Il était bien incapable de faire pousser quoi que ce soit et son jardin demeurait complètement à l’abandon.
Aujourd’hui, moi, au milieu de l’univers, je ne veux plus perdre toutes mes forces à critiquer… Je veux jardiner mon âme et mes projets, et m’entourer d’autres qui ont envie aussi de jardiner leur âme et leurs projets !


Philippe Rovere
www.philipperovere.fr
Vie et Amour



Si ça vous dit, copiez ( du titre à Amour) et…




__________



Partager le site :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •