Le pouvoir des fleurs

poesie


poésie - Philippe Rovere

Le pouvoir des fleurs

Fleur, tu as le pouvoir,
Bientôt morte, à peine née,
Tu as le pouvoir de parfumer mon nez.

Et cette senteur, oh fleur, effleure mes pensées.
Jardin intérieur, jardin extérieur,
Jardin de mes aimées.

Fleur, tu as le pouvoir de t’immiscer.

Ton langage c’est une couleur,
Ton langage c’est une odeur,
Ton langage c’est un toucher.

Tu as le pouvoir de me faire taire,
Un jour, fleur, tu seras mon cimetière.

Alors à travers toi, je serai à titre posthume,
Devenu, l’âme d’un homme qu’on hume.


Extrait du recueil « Impromptu de poésie »
Philippe Rovere – www.philipperovere.fr




Partager / Share :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •